Communiquer pendant une crise ?

article publié sur Linkedin en premier.

« petit » message d’humeur…

En cette période difficile pour tout le monde, nous avons pris grand soin de communiquer avec nos clients, par newsletter , messagerie et sur notre blog, sur l’état de notre atelier OOBLIK et des impressions, l’avancement des livraisons et nos difficultés liées au confinement, bref nous avons été clairs sur nos capacités et problèmes en toute franchise.

En retour nous avons eu des centaines de messages de soutien, compréhensifs, émouvants souvent, de l’empathie qui nous a soutenu dans nos efforts (pendant ces 5 dernières semaines nous avons travaillé tous les jours, samedi et dimanche inclus…) et rassuré sur le sens de notre travail et le bien fondé de nos efforts.

En revanche, je n’ai reçu AUCUNE nouvelle de nos fournisseurs, rien, le vide, le néant, pas un coup de fil, pas un email en 5 semaines, rien. Mis à part Zsolt Rácz de Printbox, avec qui nous avons échangés plusieurs fois sur les difficultés du moment, pas UN SEUL de nos fournisseurs ne s’est manifesté. A croire que nous sommes juste bon à payer, à recevoir un catalogue une fois par an et écouter vos démarchages commerciaux sur vos « nouveautés ». Personne n’a pris le temps de prendre de nos nouvelles, humainement j’appelle ça un échec.

Par contre j’ai bien reçu les premiers emails de démarchage pour acheter des masques personnalisés, les stands de protections, etc. là visiblement la « communication » marketing fonctionne. C’est en recevant un de ces emails d’un de nos fournisseurs m’incitant à acheter du plastique qui colle au sol pour faire du marquage de « distanciation sociale » que j’ai eu ce sentiment de foutage de gueule…parce que je n’ai RIEN reçu d’autre de ce fournisseurs avant, c’est du mépris, c’est parti direct dans mes spams.

Le futur se construit aujourd’hui, nos principes et nos engagements nous font et génèrent de la valeur, la vraie, pas la comptable, nous sommes fièrs d’avoir pu livrer et imprimer un peu de bonheur à nos clients, et nous continuerons sur cette voie là, nous sommes également déçus du silence de nos fournisseurs (pas la peine de nous appeler maintenant hein…) et nous en garderons une défiance certaine.

J’en profite pour remercier encore une fois nos clients, les anciens comme les nouveaux depuis ces 5 semaines, nous avons fait tout ce que nous pouvions pour maintenir l’imprimerie en production et imprimer vos Carnets, et nous voulions vous remercier pour votre compréhension et soutien, merci !

Claire & Marc

Atelier OOBLIK

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.