Silence, 250 enseignes à l’abandon

pour soutenir ce projet d’édition : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/silence-250-enseignes-a-l-abandon

Pour constituer la série Silence nous avons parcouru des territoires variés, certains particulièrement marqués par la dévitalisation des centres-bourgs. C’est le cas notamment des régions post-industrielles, tel que le bassin houiller de Brassac-les-Mines où nous nous sommes rendus il y a cinq ans.

Depuis la fermeture des derniers gisements en 1978, les petites villes du bassin ont souffert du déclin démographique. A Brassac, se succèdent par endroits les vieilles échoppes vides. Des devantures aux vitrines bâchées ne disent plus mot de ce qu’elles vendaient. D’autres se confient encore: ici un vieux cinéma, là un magasin d’électronique, une poissonnerie…

La commune de Sainte-Florine, moins touchée par le dépeuplement, endure l’étalement de zones commerciales dans les agglomérations voisines. Au détour d’une ruelle nous rencontrions une nonagénaire, affairée à recoudre le jean de son fils. Elle nous confiait:

Brassac3-1562177480

« Dans les années 80 il y avait une soixantaine de commerces ici, maintenant regardez…  La mercerie a disparu aussi, je dois aller jusqu’à Brassac acheter mon fil ! »

Nous aimons ce projet de livre, nous aimerions qu’il vous plaise autant…à soutenir et partager !

Pour soutenir ce projet d’édition : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/silence-250-enseignes-a-l-abandon

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :