Accueil » Atelier OOBLIK : labo photo pro pour artistes photographes » Atelier Ooblik, le labo photo pour réussir vos tirages pigmentaires. » Papier Fine Art pour tirage pigmentaire grand format et exposition photo

Une sélection de papiers de qualité pour tirages pigmentaires : grands formats et exposition photo

Nous sommes spécialisés dans le tirage pigmentaire grand format pour les exposition des artistes photographes. Nous travaillons exclusivement avec Canson et Hahnemühle sur une gamme de papiers à base coton (Rag) et qualifiés pour la longue conservation.

Avec exigence et passion, nous travaillons à vous offrir la meilleure restitution possible de vos images sur des papiers de grande qualité et papiers “Fine Art”.

Nous travaillons en priorité pour vos tirages à destination d’exposition, tout format à partir de 30 cm jusqu’à 110 cm de largeur.

Certification du labo photo Ooblik par les plus grands fabricants de papier

L’atelier Ooblik est Studio certifié par Hahnemühle depuis janvier 2015. Nous aimons tout particulièrement leurs papiers à base de coton (Rag…) très mats et très lisses, ainsi que le Baryté.

L’atelier OOBLIK est aussi certifié « Canson® Infinity Certified Print Lab », certification internationale qui assure un standard «haute qualité» du travail réalisé par les ateliers d’impression.

La certification est obtenue lors d’un audit, réalisé dans chaque laboratoire, qui s’assure du respect des critères techniques définis.

Ces papiers sont adaptés aux imprimantes jet d’encre.

Pour en savoir plus sur l’impression jet d’encre, c’est ici.

Pour en savoir plus sur nos traceurs professionnels, c’est ici.

Suivi des gammes de papier : maintien de la qualité des tirages dans le temps

Nous fidélisons nos clients aussi parce que nous utilisons certains de nos papiers depuis 10 ans : la qualité est toujours égale.

Les artistes créent des séries sur plusieurs années, et ne tirent pas tous les tirages en même temps… Quand les tirages sont espacés, c’est bien de pouvoir garantir la même qualité avec le même papier.

Sorties imprimeur certifiées

Nous imprimons des sorties CMJN conformes à vos fichiers PDF pour vous garantir la correspondance des couleurs chez l’imprimeur.

Ces sorties sont issues d’un RIP EFI certifié et vous servent de comparaison avec les BAT d’impression de vos ouvrages. Le  RIP EFI ( Raster Image Processor ) transforme un pixel en taille et quantité d’encre à déposer sur un média.

Qu’est-ce qu’un (très) bon papier photo pour tirage pigmentaire ? Les Critères de définition…

Un tirage pigmentaire de qualité est la rencontre de 3 facteurs : le papier, l’encre et l’artisan.

Qu’un seul facteur fasse défaut dans son niveau de qualité et le résultat ne sera pas à la hauteur de vos exigences…

Pour le choix de nos papiers, nous prenons en compte 4 principaux critères de sélection, qui d’ailleurs sont reconnus dans toute la profession… il s’agit notamment de :

  • La main du papier
  • La couche de surface
  • La teinte
  • La conservation

Pour un professionnel, la sélection du type de papier va se jouer entre plaisir de la manipulation, contraintes chimiques et mécaniques pour le meilleur rendu.

La main du papier : raideur et composition

Techniquement, “la main” est le rapport entre l’épaisseur d’une feuille et son grammage, elle traduit la raideur du papier (un papier de 500 micromètres d’épaisseur et de 250 g/m2 aura une “main” de 2).

Et en plus de ce rapport, la main va aussi dépendre de la composition du papier : traditionnellement composé de fibres de cellulose végétale, le papier peut être à base de fibres de bois, de coton (papier “rag”, rag veut dire chiffon en anglais), de lin, de chanvre ou de mélanges.

Cette composition joue directement sur l’épaisseur et la tenue.

Combien pèse une feuille de papier ?

Pour savoir combien pèse une feuille de papier, multipliez sa largeur en mètre, par sa hauteur en mètre, par son grammage en grammes : une feuille A3 de 250g/m2 pèsera donc : 0,42 X 0,297 X 250, soit 31,185 g…

On ne pense pas souvent à la sensualité quand on évoque le papier et c’est pourtant avec le toucher que le professionnel du tirage photo évaluera d’abord son papier.

Le toucher dépendra donc d’abord de la surface de la feuille…

Le couchage : la couche de surface de la feuille

Une ou plusieurs couches de surface, en fait. Une feuille de papier n’est pas homogène : la structure en fibres du papier serait comme un buvard si elle n’était pas recouverte de cette couche protectrice. La couche de surface – le couchage – lisse le papier et forme une barrière qui empêche l’encre de pénétrer trop profondément, ce qui aurait pour résultat de l’humidifier et de le faire gondoler.

Ce couchage qu’on retrouve sur les papiers pour impression à jet d’encre est constituée de sulfate de baryum (qui a donné son nom au papier baryté).

Le couchage au sulfate de baryum est souvent remplacé par une enduction de polyéthylène sur le papier courant (“papier PE”) ou par du dioxyde de titane ou du bromure d’argent.

La teinte du papier

C’est la couleur du papier : le couchage donne une plus grande blancheur au papier, qui est généralement blanc cassé quand il est composé de cellulose ou de coton. Les azurants qui sont intégrés à la couche de surface apportent une plus grande luminosité, mais au détriment de ses facultés de durabilité dans le temps.

Un papier blanc n’est pas souvent “blanc pur”, et sa gamme de blanc-cassé sera vaste : nous parlons alors de “chaleur” pour évoquer les variations fines autour du blanc.

La conservation du papier

Les réactions chimiques entre l’encre et le support papier, le PH, les UV vont altérer l’impression au fil des ans. Un papier Fine Art ou baryté sera exempt d’azurant et vous assurera une meilleure conservation dans le temps.

Un papier d’une blancheur extrêmement pure sera très certainement traité en surface avec un azurant, qui lui confère une belle luminosité… mais une moindre durabilité.

À l’Atelier Ooblik, nous utilisons du papier très haut de gamme, développé pour répondre au cahier des charges de conservation des galeries et musées.

En savoir plus sur les tests de conservation des tirages dans le temps.

http://www.wilhelm-research.com/Canson/canson_infinity.html

Et la conservation des fichiers numériques ?

L’Atelier Ooblik met à votre service un système de sauvegarde de vos fichiers photo. En savoir plus sur vos sauvegardes de fichiers photo, c’est ici.

Voici une grille de prix pour nos 3 papiers préférés (nous devisons pour les autres papiers sur demande), tous les formats sont possibles (minimum  30x40cm)

Tarif dégressif pour votre exposition : – 10% à partir de 10 tirages

(formats variés ou identiques)

Grilles des papiers

Nos 3 papiers Fine Art préférés :

Voir ici le papier photo Satin premium RC 270g par Canson

Voir ici le papier Infinity Fibre rag par Canson

Voir ici le Papier Mat Fine Art mat fibre 200g par Hahnemühle