Changements, vous avez dit changements ?

Autant en mai paraît qu’on fait ce qu’il nous plait…autant en juin c’est le mois des changements, mais ça rime pas trop 😉

Après 5 ans de bons et loyaux services, 5 ans où nous avons décidé de devenir imprimeurs en investissant dans notre première presse numérique (une Ricoh C7100X), nous avons le plaisir d’en changer cette année!

C’est un GROS bouleversement pour nous (et sacré investissement…), nous nous projetons dans un beau chantier : faire sortir de l’atelier une presse d’une tonne (et 200 kilos…) par le salon (si si, c’est possible…regardez les photos!) pour en rentrer une nouvelle (même poids et même encombrement…) et l’installer, bref de quoi s’amuser 5 min, ou une bonne semaine…

voila la nouvelle « bête » :

Konika Minolta C83H

Pourquoi changer ?

Tout d’abord pour améliorer notre production, nous allons recevoir une belle Konica Minolta C83 H, cette nouvelle presse a la particularité de proposer des toners de couleurs étendus qui se rapprochent du sRVB ! (c’est unique…c’est la seule presse numérique à proposer ce type de tonner à grand gamut), autrement dit nous allons pouvoir restituer des bleus encore plus bleus, des verts et des rouges encore plus intenses ! C’est la raison principale qui nous a décidé à adopter cette presse, pouvoir proposer de belles impressions proches du RVB !

Nous allons également avoir plus d’automatisations dans le flux de travail (on appelle cela le « workflow » ), autrement dit des étapes que nous faisions (enfin que Claire faisait, c’est elle qui traite vos fichiers PDF !) manuellement vont pouvoir être automatisés, et nous allons donc pouvoir plus facilement augmenter notre productivité.

Nous allons pouvoir vous proposer de nouveaux supports d’impressions : du magnétique par exemple, des papiers plus texturés, ou moins épais, plus facilement acceptés par cette nouvelle presse.

Bref, nous ne changeons pas pour le plaisir de changer, mais pour nous améliorer et pouvoir proposer de plus belles impressions, plus précises, plus rapidement et plus tranquillement (l’objectif est aussi important, ne pas avoir la pression de la « panne technique »…et être assuré d’obtenir un beau rendu avec régularité! ).

vive les changements!

Bon, maintenant ne reste « plus qu’à » faire rentrer tout ça dans l’atelier…pas une mince affaire ! Vous vous rappelez de l’installation de la précédente presse ? Regardez…c’est épique, il a fallu que le transporteur construise un pont en palette dans le salon de la maison pour faire monter la presse !

17 mars 2016, le pont de la rivière Kwaï dans le salon…
Claire qui se demande si ça va passer…
4 costauds pour monter les 3 éléments de la presse…
le bloc principal, presque 700 kilos à lui seul…

Simple non ? Bon, là maintenant il va falloir faire la même chose, mais deux fois…en sortant l’ancienne presse et en installant la nouvelle, de quoi nous occuper 5 min! Nous allons devoir nous organiser au niveau de la production à la fin du mois de juin, la dernière semaine va être consacré à l’installation, montage du pont de palette, tout çà !

Bref, après 5 ans de bons et loyaux services, nous continuons l’aventure de la belle impression avec une nouvelle presse numérique et nous sommes heureux !

Claire & Marc

ps : prévoir une « petite » larme le jour du départ de la presse…pendant 24h l’atelier sera vide, ce sera une première pour nous !

6 commentaires

Répondre à OOBLIK Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.